Maladie des taches noires

 

Maladie fréquente, causée par le champignon microscopique Marssonina rosae. Celui-ci passe l’hiver sur les feuilles mortes et les rameaux. Au printemps des que la température dépasse 13°, il émet des spores qui vont être transportées sur les jeune feuilles, par le vent , les gouttes d’eau et les insectes, et y germer perforant l’épiderme. Le mycélium se développe alors, formant les premières taches. Cette infestation primaire est suivie, lors de chaque période de temps humide (pluie, rosée, brouillard), d’infestations successives.

Dégâts

Jaunissement et chute des feuilles, parfois dès juillet

Arrêt de la végétation, mauvaise maturation des rameaux.

Aspect décoratif compromis.

Prévention

Ne pas arroser les rosiers par aspersion, spécialement en fin de journée.

Ramasser les feuilles mortes et les incorporer au compost.

Lutte directe

Il n’y a pas de moyen réellement efficace.

Choisir des variétés peu sensible ; les rosiers anciens sont dans l’ensemble plus résistant que les modernes.

A partir de juin, traiter avec une décoction de prêle, un produit éliciteur ou a base de cuivre.

assoram@ramolfo.net | 06.12.33.69.69